Thibaut Sailly

designer d'interfaces

Services

menu

Conception d'interfaces centrée sur l'utilisateur, de l'intention à la solution exploitable, combinant conseil, exploration et réalisation.

Les projets dont les exigences sont liées au contenu, à l’interaction, à l'industrialisation et à la qualité de réalisation sont ceux où mon apport est le plus adapté : sites internet, applications pour smartphone et tablette ou applications métier.

En partant de vos besoins et de vos contraintes, nous travaillerons ensemble pour aboutir à une solution formelle offrant à vos utilisateurs plus de confort et de performance.

Ayant le souci du détail et un niveau d'exigence élevé, je m'efforce d'optimiser au mieux le résultat final au regard du budget disponible.

Les domaines dans lesquels je suis récemment intervenu sont l'e-commerce, l'aide à la vente, la banque, la finance et l'assurance.


Processus

  1. Ecoute & analyse

    Dans cette phase d'immersion, les particularités de votre métier sont assimilées lors d'entretiens menés avec les utilisateurs, commerciaux, techniciens ou porteurs de vision. La problématique pourra ainsi être exposée sous différentes perspectives qui peuvent enrichir la phase de conception. C’est aussi l’occasion de définir les notions fondamentales du projet afin de s’assurer que les critères de réussite soient les mêmes pour tous.

  2. Conception par la pratique

    Observer l'utilisation d'un produit au cours de sa conception permet d'en révéler les forces et les faiblesses, parfois insoupçonnées lors de la déclaration d'intention.

    En réalisant des prototypes rapidement, on progresse tout en s’autorisant de faire des erreurs, car on en contrôle le coût. Identifier les cas limites, optimiser les modèles d'interaction ou trouver les “petites astuces” qui rendront la vie de vos utilisateurs plus agréable, font partie des avantages de ce passage par une représentation simplifiée mais praticable de l'interface.

    Durant cette phase, pas d'absolus ; souplesse, improvisation et créativité sont nécessaires dans le choix des outils pour faire exister cette exploration nécessaire à l’innovation, dans un budget maîtrisé.

  3. Synthèse & réalisation

    En collaboration avec les équipes du projet (développeurs, commerciaux, stratèges) et le décisionnaire final, la maquette interactive est ensuite mise au point en reprenant le travail d'architecture d'information réalisé dans la phase précédente.

    Se décident alors la gamme de couleurs, l'iconographie, la typographie et la cinématique dans l'interface : elles viennent renforcer la compréhension des rôles de chaque élément de l’interface tout en lui donnant une personnalité.

    Il est aujourd'hui crucial d'apporter autant de soin aux interfaces qui (re)présentent les marques qu'aux autres médias qui portent leur voix. Elles deviennent progressivement les premiers points de contact avec le public et les clients potentiels, à l'instar des supports de communication plus traditionnels.


Accompagnement & pédagogie

«Ne demandez pas à un designer de dessiner un pont, demandez-lui plutôt un moyen de traverser une rivière.»

Plus facile à lire qu'à formuler. Dans toute activité, la prise de recul par rapport à ses préoccupations quotidiennes n'est pas évidente, et la formulation d'un but allant au-delà d'une esquisse de solution l'est peut-être encore moins. J'estime que c'est mon rôle de vous aider à formuler votre besoin, la bonne question à laquelle répondre, en vous écoutant formuler des solutions que nous évaluerons ensuite.

C'est aussi mon rôle de vous expliquer pourquoi telle ou telle solution envisagée irait à l'encontre des objectifs que vous aviez donné à votre produit, ou les conséquences problématiques qu'elle pourrait avoir sur d'autres aspects du produit. En effet, le design d'interface mêlant plusieurs domaines de compétences (ergonomie, sémantique, iconographie, etc), il est très courant qu'une proposition permettant de résoudre un problème en créé d'autres au passage.


Domaines de compétences